add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India
TRAFIC DE YAMBA A REBEUSS : Un garde et un détenu arrêtés

TRAFIC DE YAMBA A REBEUSS : Un garde et un détenu arrêtés

(www.flagrantdelit.info) – Un détenu et un garde pénitentiaire sénégalais du nom de C. officiant à la Maison d’arrêt de Rebeuss, la prison centrale de Dakar, sont présentement en état d’arrestation, pour «trafic de chanvre indien en milieu carcéral». Les faits ont eu lieu samedi 9 mai dernier. depuis samedi 9 mai dernierSelon une source policière, le surveillant de prison faisait partie des matons confinés dans l’établissement pénitentiaire, depuis maintenant 50 jours, en raison du Covid-19. Ce qui l’a poussé à se lancer dans le commerce de stups, pour joindre les deux bouts.

L’enquête pilotée par le Commissariat d’arrondissement (CA) de Rebeuss révèle que la drogue a été trouvée chez un «détenu de confiance» employé dans la cuisine. Lorsque ce dernier s’apprêtait à rejoindre sa cellule, il a été fouillé par d’autres gardes qui l’interrogeront, après découverte de la drogue par devers lui, sur l’origine et la provenance de l’herbe verte. Paniqué, le détenu n’a pas hésité à balancer le maton C. qui sera, par la suite, remis aux enquêteurs.  

Pour l’heure, les deux mis en cause sont en garde à vue dans les locaux du Commissariat de police de Rebeuss, un populeux quartier de Dakar-ville faisant face au Palais de justice Lat-Dior qui a donné son nom à la prison éponyme. Poursuivis pour «détention, offre et cession de drogue et complicité de ces chefs d’inculpations», ils risquent  tous les deux jusqu’à 2 ans ferme. Nous y reviendrons…

Des gardes pénitentiaires, plus connus sous le nom de surveillants de prison ou encore gardiens de prison, font souvent l’objet d’arrestations au Sénégal, pour des faits similaires.

En 2016, deux gardes de cette même prison de Rebeuss avaient été cités dans une affaire de trafic de drogue. Une descente de l’Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants (Ocrtis) avait permis, après fouille des cellules, la saisie de  18 g de chanvre indien et 14 cornets chez un détenu qui avait déclaré l’avoir reçu d’un garde.

En mai 2014, la Gendarmerie sénégalaise avait arrêté l’adjoint au régisseur de la Mac de Sédhiou, après qu’il avait été dénoncé par son revendeur.

Amie DIOP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *